Achat d’un terrain ou d’une maison, êtes-vous prêt?

Vous êtes décidé, vous voulez vous acheter un bien immobilier. Plusieurs choix s’offrent à vous:

Terrain viabilisé et constructible : Un terrain pour commencer si l’on veut avoir sa maison à son goût.

L’avantage d’un terrain est de pouvoir construire la maison de ses rêves, de construire dans l’immédiat ou plus tard lorsque l’on à les moyens ou lorsque l’on est prêt. 

Construire plus tard peut s’apparenter à de l’investissement dans certains cas. Par exemple si je fais acquisition à un prix abordable afin de sécuriser mon bien pour ne pas a devoir payer plus tard plus chers, je pourrais construire ma maison lorsque mes finances me permettrons ou si je change d’idée, je pourrais le revendre en faisant une plus-value.

Dans certains cas des investisseurs ou plus exactement des promoteurs immobiliers achètent des terrains à bas prix, construisent une maison ou tout autre logement afin de les revendre ou de les louer.

Assurez-vous que le terrain soit viabilisé (réseau d’eau…) et constructible (permit de construire) cela vous évitera des désagréments. Dans le cas contraire, tout sera à votre charge et de votre responsabilité.

Terrain et maison construite:  Il est possible d’acheter une maison neuve qui vient d’être construite par un promoteur ou même sur plan dit en VEFA (vente en l’état future d’achèvement) ce qui vous décharge de tous tracas de plan architectural, travaux, réglementation en matière de construction, certains biens sont même meublés, c’est la maison clé en main.

Le terrain et la maison déjà construite depuis plusieurs années peuvent être un choix lorsque l’on cherche un lieu précis et qu’il n’y a pas de disponibilité en maison neuve ou terrain nu. Le prix de ces logements peuvent variés selon le prix du marché, de l’état du logement et autres facteurs comme la localisation précise, le voisinage, la proximité avec les points d’intéressement…

Avant d’acheter votre bien immobilier, il est impératif de voir les coûts liés à son acquisition comme les charges, frais du syndic de copropriété, assurances, les taxes, travaux supplémentaires nécessaires… pour ne pas être surpris par les dépenses après son achat.

Comme pour tout achat, il faudra passer chez le notaire pour éviter les litiges.